RÉSIDENCE

D’ARTISTES AUTOGÉRÉE EN NON MIXITÉ

DU 09 AU 21 AVRIL 2018

AU 154 BIS ROUTE DE MALAGNOU / GENÈVE

 

24312459_1530047530376413_8970511965924995665_n

 

Le Collectif BESTE fait la proposition de se regrouper, le temps de deux semaines consécutives au 154 bis route de Malagnou à Genève, l’intention étant de générer des temps de discussion, d’organisation et de production, en utilisant les espaces et les ateliers de la maison.

♥ Questionnons les rapports de domination en oeuvre dans l’Art et son monde.

♥ Approprions-nous ce territoire de potentielle liberté, pour qu’il ne soit plus un levier supplémentaire du pouvoir, un facteur d’élitisme ou un prétexte à la gentrification.

♥ Cessons de considérer l’art comme une activité spécialisée dissociée de la vie, dans un contexte social où il est considérer comme un privilège de classe.

♥ Subvertissons à la domination institutionnelle, patriarcale et capitaliste. Ne produisons plus dans le seul but de nous vendre ou d’obtenir de la reconnaissance.

♥ Prenons ensemble conscience du contexte d’aliénation qui nous est propre, nous qui sommes artistes.

♥ Constituons-nous comme force collective de décision quand à nos devenirs de créatrices, de chercheuses et de penseuses.

♥ Refusons l’injonction à entrer en compétition avec nos pairs et à nous hiérarchiser selon la réussite que l’on nous accorde en fonction de notre visibilité ou de la valeur marchande de notre production.

♥ Affranchissons-nous de la dépendance aux institutions pour prétendre à l’espace et au temps dont nous avons réellement besoin pour travailler, et créer librement, par nos propre moyens.

Le 154 bis route de Malagnou c’est un espace collectif d’habitation et d’activité, ouvert en mars 2012 par un groupe d’étudiant.e.s. Ses habitant.e.s, menacé.e.s par l’État, sont actuellement en lutte contre leur expulsion, au sein d’un mouvement genevois plus large d’appropriation de lieux de vie et d’effervescence nommé «Prenons la ville».

Différents ateliers libres et gratuits d’utilisation y sont présents, équipés et outillés selon leur respective fonction. Il y a :

• un atelier bois
• un atelier métal
• un atelier couture
• un atelier de réparation de vélos
• un atelier de sérigraphie
• un local de répétition de musique

Il est également possible de réaliser des impressions numériques et Riso aux Ateliers Genevois de Gravure Contemporaine.

Cette résidence se voulant indépendante et autogérée, l’autofinancement sera de mise concernant la production des participant.e.s. Des formes de cotisations, libres et à la hauteur des capacités financières de chacun.e pourront se mettre en place, principalement pour les repas, les transports et autres frais collectifs. La récupération de matériaux, de matériel, de nourriture pourra être mise en pratique si besoin. Sur place, les personnes le désirant pourront être logées durant le temps nécessaire. L’hébergement se fera en sleeping non-mixte, et il est bien-sûr possible d’avoir accès à la salle-de-bain de la maison.

Deux temps de restitution et de vernissage publics sont d’ores et déjà envisagés. Ils comportent des enjeux similaires quand à leur courte durée et quand aux lieux désignés, qui ne sont à première vue pas destinés à la monstration d’art. Le premier se fera directement à l’issu de la résidence, sur place à Malagnou, du 19 au 21 avril. Le deuxième aura lieu lors du festival MATCHBOX, qui se tiendra aux Tanneries à Dijon, du 10 au 13 mai 2018. En regard des particularités liées aux espaces désignés pour donner à voir le fruit de notre travail, la pertinence de tel ou tel type d’intervention et le format même ces deux expositions finales, seront mis en discussion collectivement durant le temps de résidence.

 

Pour plus de renseignements, nous contacter sur contactbeste@gmail.com.

 

Les membres du collectif BESTE